Title Image

Le pictogramme comburant (SGH03)

pictogramme comburant

Le pictogramme comburant (SGH03)

Le pictogramme comburant

Le pictogramme SGH03 signale les produits chimiques comburants. Il fait partie des cinq pictogrammes signalant un danger physique.

 

Pour bien comprendre le danger qu’il signale, il faut avoir en tête le mécanisme de la combustion.

Définition d’une combustion

Dans un incendie, les matériaux se consument : ce phénomène est appelé “combustion“. Du point de vue chimique, une combustion est une réaction d’oxydation rapide dégageant de la chaleur.

pictogramme comburant

Le triangle du feu

Pour que la combustion ait lieu, trois composants doivent être réunis : un combustible, un comburant et une source d’énergie. Le modèle de représentation habituel est un triangle appelé “triangle du feu“. Dans ce triangle de feu, le comburant est donc le composé permettant la combustion d’un combustible.

Dans la plupart des feux, c’est l’oxygène de l’air qui joue le rôle de comburant. Mais d’autres produits chimiques sont également des comburants !

triangle du feu

En général, ce sont des produits riches en Oxygène comme l’Acide nitrique, les Peroxydes, les Perchlorates, les Hypochlorites… Mais d’autres produits chimiques ne contenant pas d’Oxygène sont également des comburants. C’est le cas des halogènes : Fluor, Chlore, Brome et Iode.

En résumé, un comburant est un produit susceptible de jouer le même rôle que l’oxygène : enflammer des combustibles, déclencher, activer, ou réactiver un incendie. Des règles de prévention s’appliquent donc à tout produit portant ce pictogramme pour prévenir le risque d’incendie.

Signalisation ADR des comburants

Le transport routier des produits dangereux est réglementé par l’ADR. Les véhicules transportant des matières comburantes à risque devront donc être signalés par le pictogramme ADR approprié et non par le pictogramme comburant classique.

5-1 : Matières comburantes

5-2 : Peroxydes organiques

Stockage et prévention des comburants

Dans son principe, la prévention du risque incendie est simple ! Elle consiste à éviter la présence simultanée des trois composantes du triangle du feu.

La suppression d’un seul élément permet d’éliminer le risque.

Par mesure de précaution, les comburants doivent donc toujours être stockés à part des inflammables et de tout autre produit combustible.

N’oubliez pas de téléchargez notre tableau des incompatibilités au stockage pour afficher ces bonnes pratiques de stockage dans vos locaux.

Le cas des solvants peroxydables

Il est crucial de repérer les produits susceptibles de former des composés comburants par réaction de peroxydation. Ils devront être surveillés avec attention car ils peuvent devenir dangereux en vieillissant.

Exemple : 1,4-Dioxane

Le Dioxane est un produit inflammable mais aussi facilement peroxydable : en vieillissant, il se forme dans le flacon un mélange de produits inflammables et de produits comburants, ce qui crée une situation à risque.

De plus, le peroxyde formé est extrêmement sensible aux chocs. Si le flacon est secoué, il explose. Pour ce produit, il sera particulièrement nécessaire de dater le flacon lors de son ouverture et de tester périodiquement la présence de peroxydes.

Ces informations sont extraites des modules et parcours de formation proposés par Kaptitude.

Pas de commentaires

Laissez un commentaire