Title Image

Feu et risque incendie

Feu et risque incendie

1- Les chiffres clés du risque incendie

Le risque d’incendie est omniprésent dans notre quotidien.

On recense ainsi en France :

• 1 incendie toutes les 2 minutes

• 200 000 incendies par an

• 10 000 victimes par an

• 800 morts par an

• 80% de ces décès sont dus à une intoxication par les fumées

• 2/3 des incendies se produisent la nuit

• 1/4 sont d’origine électrique

Personne n’est à l’abri : un incendie touchera 1 personne sur 3 en moyenne au cours de sa vie. Il faut donc être bien informé pour savoir comment réagir et limiter les risques.

2- Le triangle du feu

Pour combattre efficacement le feu, il est nécessaire de le comprendre. En effet, la réaction chimique de combustion ne peut se produire que si l’on réunit trois éléments : un combustible, un comburant et une énergie d’activation.

Le combustible est l’élément considéré comme celui qui brûle. Il peut apparaître sous forme liquide, solide ou gazeuse. Cependant, les réactions de combustion diffèrent en fonction des caractéristiques du combustible. C’est pourquoi les combustibles provoquant des réactions semblables ont été regroupés en cinq classes : A, B, C, D, et F ainsi qu’une ancienne classe E.

Le comburant est l’autre réactif de la réaction chimique. Il s’agit généralement de l’air ambiant, et plus particulièrement de l’un de ses composants principaux : le dioxygène.

Enfin, l’inflammation est déclenchée par une énergie d’activation. Les sources d’énergie d’activation sont multiples et variées : une allumette, un câble électrique suralimenté qui chauffe, ou encore une simple étincelle…

Il est important de noter que la réaction n’est possible que si ces trois composantes sont réunies. Si l’on supprime un de ces trois éléments, la combustion s’arrête. Par exemple, si on place une bougie allumée dans un bocal fermé, la flamme privée d’air s’éteint.  À l’inverse, si l’on souffle sur un feu de bois, le feu s’active.

3- Les classes de feu

Les feux sont répartis en 5 classes : A, B, C, D, F et une ancienne E. Comme nous l’avons vu, les classes sont définies en fonction des matériaux brûlés et de leurs réactions.

Téléchargez le tableau récapitulatif permettant de choisir l’extincteur adapté en cliquant sur l’image.

Ces informations sont extraites des modules et parcours de formation proposés par Kaptitude.

Pas de commentaires

Laissez un commentaire