Title Image

Danger et risque chimique

Danger et risque

Danger et risque chimique

Prévention des accidents – Prévention des risques chimiques

Notion de danger et de risque

 

1- Le danger est une propriété inhérente au produit

 

La prévention consiste à s’informer de la dangerosité du produit (réactivité, toxicité). C’est une démarche personnelle et préalable à toute manipulation qui consiste à se procurer et à lire les documents informatifs courants  : étiquette, FDS, Fiche toxicologique (INRS)…

 

2- Le risque résulte d’une situation dangereuse

 

Pour un manipulateur, le risque vient de l’exposition au danger (inhalation de produits dangereux pour la santé, contact avec la peau…). La gravité des dommages va dépendre du niveau et de la fréquence d’exposition. Pour les infrastructures ou l’environnement, le risque provient également de situations dangereuses : déversement de produits chimiques, mauvaises conditions de stockage.

Le risque est maîtrisable dès lors que le manipulateur connaît le danger et peut prendre les mesures de prévention adéquates. Pour évaluer le risque, on utilisera la procédure réglementaire dite d’Évaluation des risques professionnels ou EvRP.

 

Cette procédure se déroule en trois phases :

 

  • Phase 1 (les produits) : effectuer l’inventaire des produits chimiques utilisés et de leurs dangers, hiérarchiser les dangers
  • Phase 2 (l’exposition) : identifier les situations d’exposition, les voies de pénétration du produit, les concentrations utilisées, les doses dangereuses, les durées et fréquences d’exposition, faire l’inventaire des équipement de protection (EPI et EPC) à disposition
  • Phase 3 (les mesures de prévention) : planifier les actions de prévention (immédiatement, à moyen terme ou à plus long terme).

 

L’ensemble permet de renseigner le document réglementaire appelé « Document unique ».

 

Pour réduire le risque, vous pouvez agir :

 

  • sur le danger par suppression ou remplacement du produit dangereux par un autre moins ou pas dangereux (principe de substitution),
  • sur l’exposition au danger en confinant le produit au sein d’un équipement de protection collective – EPC (ex: sorbonne ou hotte chimique) ou en portant des équipements de protection individuelle – EPI (ex : masque respiratoire, gants, lunettes de protection).

Ces informations sont extraites des modules et parcours de formation proposés par Kaptitude.

Pas de commentaires

Laissez un commentaire

sem, lectus mattis ut adipiscing elementum neque. id,